afrasmussen15_ Oleksii Liskonih Getty Images_japaneuflag Oleksii Liskonih/Getty Images

Bâtir une alliance euro-japonaise de l’espoir

TOKYO – Géographiquement très éloignés, le Japon et l’Union européenne n’ont jamais été aussi proches. La relation transatlantique de longue date n’étant pas au beau fixe, et la Chine représentant un défi autant qu’une opportunité, l’UE se cherche des alliés sur la même longueur d’onde dans le Pacifique. Le Japon est un choix idéal.

Le lien entre UE et Japon transcende les simples intérêts, cette relation reposant sur des valeurs communes de liberté, de démocratie et d’ouverture des marchés, autant de valeurs aujourd’hui menacées. Les États-Unis ont décidé de conclure des accords avec le monde plutôt que d’en être le meneur, pendant que la Chine met à mal la démocratie dans son voisinage, et qu’elle réécrit les règles internationales destinées au maintien de la paix et de la stabilité mondiale.

Confrontée au révisionnisme chinois ainsi qu’au repli global américain, l’Europe manque de la puissance géopolitique et de l’unité qui lui permettraient de reprendre le flambeau des États-Unis en tant que défenseur de l’ordre multilatéral fondé sur des règles. L’Europe a par conséquent besoin d’amis tels que le Japon, et l’heure est venue de passer à la vitesse supérieure dans cette relation bilatérale.

We hope you're enjoying Project Syndicate.

To continue reading, subscribe now.

Subscribe

Get unlimited access to PS premium content, including in-depth commentaries, book reviews, exclusive interviews, On Point, the Big Picture, the PS Archive, and our annual year-ahead magazine.

https://prosyn.org/F92YDh8fr;