Dan Kitwood/Getty Images

La double opportunité de l’Europe

WASHINGTON, DC – L'Europe a une décision à prendre. Elle peut rester sans rien faire pendant que le nationalisme et l'autoritarisme se développent des États-Unis (avec l'approche « America First » de Donald Trump) jusqu’à la Chine (qui est en train d’évoluer d'un système à parti unique vers un régime à chef unique). Alternativement, elle peut mener une redynamisation des valeurs démocratiques et de la coopération internationale, à un moment où les changements rapides liés à la technologie exigent des réformes politiques, économiques et sociales importantes.

Certains voient dans la montée du populisme dans l'Union européenne – essentiellement à la droite du spectre politique – un signe que, loin d'être prête à jouer un rôle de chef de file, l'UE pourrait se désintégrer. Pourtant, la situation de l'UE est beaucoup plus compliquée que ce qui est présenté par les pessimistes – et loin d'être aussi sombre.

L’automne dernier, l'enquête Eurobaromètre spécial 467 a montré que 75% des répondants jugent l'UE positivement. Bien que la majorité des personnes interrogées pensent que la vie de leurs enfants sera plus difficile que la leur, les deux tiers estiment que l'UE offre un espoir pour les jeunes européens – soit une augmentation de six points de pourcentage par rapport à 2016.

To continue reading, please log in or enter your email address.

To access our archive, please log in or register now and read two articles from our archive every month for free. For unlimited access to our archive, as well as to the unrivaled analysis of PS On Point, subscribe now.

required

By proceeding, you agree to our Terms of Service and Privacy Policy, which describes the personal data we collect and how we use it.

Log in

http://prosyn.org/4UygoDq/fr;

Handpicked to read next

Cookies and Privacy

We use cookies to improve your experience on our website. To find out more, read our updated cookie policy and privacy policy.