EUprotest poland Pacific Press

L’Europe brûle-t-elle ?

MADRID – Après plusieurs années d’une fragmentation et d’une tension qui n’ont cessé de s’intensifier, l’Union européenne semble aujourd’hui sur le point de perdre ce qui lui est le plus précieux : paix, prospérité, libre circulation, et valeurs telles que la tolérance, l’ouverture et l’unité. Les Européens s’uniront-ils pour préserver ces atouts ?

Le danger auquel fait face l’UE est devenu clairement visible au mois de juin dernier, lorsque le Royaume-Uni a voté le Brexit. L’élection de Donald Trump à la présidence des États-Unis n’a rien arrangé. L’Amérique, le plus proche et plus puissant allié de l’Europe – également partenaire sécuritaire indispensable, porteur des mêmes valeurs – s’oriente dorénavant vers une direction tout à fait différente, et menace d’abandonner l’Europe aux bouleversements et aux divisions, la laissant seule face à un monde impatient de la voir se déchirer.

Ces craintes peuvent sembler exagérées. Nombre d’acteurs de la classe politique américaine restent convaincus – du moins en public – que la politique étrangère de l’Amérique trumpienne demeurera maîtrisée par les poids lourds les plus raisonnables de la nouvelle administration, parmi lesquels le secrétaire à la Défense James Mattis et le secrétaire d’État Rex Tillerson. « Pas d’inquiétude », rassurent-ils, « le pire n’aura pas lieu ».

We hope you're enjoying Project Syndicate.

To continue reading, subscribe now.

Subscribe

Get unlimited access to PS premium content, including in-depth commentaries, book reviews, exclusive interviews, On Point, the Big Picture, the PS Archive, and our annual year-ahead magazine.

http://prosyn.org/09KZ6qd/fr;

Cookies and Privacy

We use cookies to improve your experience on our website. To find out more, read our updated cookie policy and privacy policy.