Le public de l'Europe et la guerre contre le terrorisme

BERLIN : La coalition du gouvernement du chancelier Schröder l'a emporté de justesse à la Bundestag allemande pour obtenir le soutien dont elle a besoin pour envoyer des soldats allemands participer à la campagne contre le terrorisme international. Il ne fait aucun doute que le vote s'accompagnait de circonstances particulières, mais l'effort déployé par le politicien le plus puissant et le plus respecté du pays pour gagner le soutien du parlement allemand (ainsi que celui de ses partenaires de coalition, les Verts) doit constituer une mise en garde pour les autres gouvernements occidentaux contre la tentation d'oublier la population alors qu'ils s'engagent dans une campagne difficile menée contre les planificateurs et les exécuteurs du terrorisme international, qui est susceptible de s'étendre sur plusieurs années.

Dans les premières semaines suivant les attaques contre le World Trade Center et le Pentagone, tous les gouvernements européens étaient sûrs du soutien de la population. Cette situation a évolué lorsque les bombardements américains contre les Talibans ont commencé ; des doutes sur la sagesse de la campagne américaine se sont combinés au ressentiment de voir une superpuissance ultra moderne bombarder sans relâche un pays médiéval dévasté par des décennies de guerre. Ces doutes se sont quelque peu atténués lorsque la stratégie américaine a commencé à porter ses fruits. Mais il est certain qu'ils réapparaîtront et croîtront comme les souvenirs des attaques du 11 septembre s'estomperont, et que l'effort mené pour anéantir le terrorisme devra faire face à de nouvelles difficultés, de nouveaux dilemmes et de nouveaux revers, et exigera peut-être de mener des opérations militaires risquées dans d'autres lieux.

Préserver le soutien public aux Etats-Unis n'est pas un problème pour les dirigeants américains. Les Américains sont à la fois choqués et irrité par l'attaque menée contre leur chère invulnérabilité et ils sont déterminés à poursuivre les coupables avec tous les moyens dont ils disposent. Le président Bush en a fait sa première priorité ; tant qu'il restera à la Maison Blanche, sa volonté de poursuivre les terroristes ne faiblira pas, pas plus que celle de son peuple.

To continue reading, please log in or enter your email address.

Registration is quick and easy and requires only your email address. If you already have an account with us, please log in. Or subscribe now for unlimited access.

required

Log in

http://prosyn.org/OmYG0GI/fr;
  1. Chris J Ratcliffe/Getty Images

    The Brexit Surrender

    European Union leaders meeting in Brussels have given the go-ahead to talks with Britain on post-Brexit trade relations. But, as European Council President Donald Tusk has said, the most difficult challenge – forging a workable deal that secures broad political support on both sides – still lies ahead.

  2. The Great US Tax Debate

    ROBERT J. BARRO vs. JASON FURMAN & LAWRENCE H. SUMMERS on the impact of the GOP tax  overhaul.


    • Congressional Republicans are finalizing a tax-reform package that will reshape the business environment by lowering the corporate-tax rate and overhauling deductions. 

    • But will the plan's far-reaching changes provide the boost to investment and growth that its backers promise?


    ROBERT J. BARRO | How US Corporate Tax Reform Will Boost Growth

    JASON FURMAN & LAWRENCE H. SUMMERS | Robert Barro's Tax Reform Advocacy: A Response

  3. Murdoch's Last Stand?

    Rupert Murdoch’s sale of 21st Century Fox’s entertainment assets to Disney for $66 billion may mark the end of the media mogul’s career, which will long be remembered for its corrosive effect on democratic discourse on both sides of the Atlantic. 

    From enabling the rise of Donald Trump to hacking the telephone of a murdered British schoolgirl, Murdoch’s media empire has staked its success on stoking populist rage.

  4. Bank of England Leon Neal/Getty Images

    The Dangerous Delusion of Price Stability

    Since the hyperinflation of the 1970s, which central banks were right to combat by whatever means necessary, maintaining positive but low inflation has become a monetary-policy obsession. But, because the world economy has changed dramatically since then, central bankers have started to miss the monetary-policy forest for the trees.

  5. Harvard’s Jeffrey Frankel Measures the GOP’s Tax Plan

    Jeffrey Frankel, a professor at Harvard University’s Kennedy School of Government and a former member of President Bill Clinton’s Council of Economic Advisers, outlines the five criteria he uses to judge the efficacy of tax reform efforts. And in his view, the US Republicans’ most recent offering fails miserably.

  6. A box containing viles of human embryonic Stem Cell cultures Sandy Huffaker/Getty Images

    The Holy Grail of Genetic Engineering

    CRISPR-Cas – a gene-editing technique that is far more precise and efficient than any that has come before it – is poised to change the world. But ensuring that those changes are positive – helping to fight tumors and mosquito-borne illnesses, for example – will require scientists to apply the utmost caution.

  7. The Year Ahead 2018

    The world’s leading thinkers and policymakers examine what’s come apart in the past year, and anticipate what will define the year ahead.

    Order now