0

Irak : le moment est venu pour une initiative européenne

La fin formelle de l'occupation de l'Irak par l'Amérique avec le transfert de souveraineté à un gouvernement irakien intérimaire est l'occasion pour l'Europe de jouer un rôle important pour façonner l'avenir de ce pays qui tient un rôle crucial sur la scène internationale. L'Union européenne ne doit plus rester sur la touche mais agir, tout à la fait pour veiller à ce que le gouvernement irakien organise des élections et crée un Etat irakien viable et pour garantir les intérêts de l'Europe et ses valeurs dans la région.

L'échec complet de la politique irakienne de Bush fournit l'occasion à l'Europe de proposer une autre vision de l'avenir de l'Irak. Mais après avoir vu leurs pires appréhensions se réaliser, que doivent proposer les adversaires européens à la guerre ?

Il est sûrement tentant pour l'Europe de ne pas bouger et de ne rien proposer tout en attendant que la crise irakienne renvoie George Bush au Texas et amène John Kerry à la Maison Blanche. Mais les déboires de l'Amérique - comme ceux de l'Irak - ne constituent pas une chance pour l'Europe. La politique du pire est tout simplement inacceptable : elle traduit le cynisme que l'on reproche à juste titre au gouvernement américain.

L'UE doit avoir son propre plan à proposer dans le débat qui se déroule maintenant à l'ONU et elle doit indiquer les conditions que les USA doivent respecter s'ils veulent réellement résoudre la crise et bénéficier du soutien actif de l'Europe. Cela suppose que l'initiative européenne soit partout comprise et adoptée. Seule une position européenne commune - Grande-Bretagne inclue - pourrait peser sur la politique du gouvernement Bush.