Military Museum of Chinese People's Revolution China photos/Getty Images

Le gardien de l’ordre mondial libéral

MADRID – Survenue il y a dix ans ce mois-ci, la crise financière mondiale a révélé que la survie à long terme de l’ordre mondial occidental fondé sur des règles n’était pas une évidence absolue. Beaucoup présument que si les États-Unis perdaient leur place de puissance mondiale dominante de ce système, ce serait alors la Chine qui dirigerait la planète. Mais à quoi ressemblerait un ordre mondial sous conduite chinoise ?

Plusieurs événements observés cet été fournissent des éléments de réponse. Au mois de juin, une filiale de la compagnie pétrolière espagnole Repsol a débuté le forage d’un puits offshore situé dans la zone économique exclusive vietnamienne de la mer de Chine méridionale. La Chine a immédiatement protesté, en annulant tout d’abord une réunion de sécurité conjointe entre elle est le Vietnam, puis en menaçant semble-t-il militairement les positions vietnamiennes des îles Spratleys. Dans l’incapacité de solliciter un soutien américain, le Vietnam a cédé devant les pressions chinoises, en ordonnant à Repsol de cesser ses forages d’exploration. Cet événement constitue une victoire pour la puissance brute – et une défaite pour les règles communes.

Puis au mois de juillet, à la veille du sommet de G20 de Hambourg en Allemagne, les médias nous ont appris que le lauréat chinois du prix Nobel Liu Xiaobo – incarcéré par le gouvernement chinois pendant la majeure partie de la dernière décennie en raison de ses appels à la démocratie – avait été diagnostiqué d’un cancer du foie en phase terminale. Liu a demandé à pouvoir bénéficier d’un traitement à l’étranger, une dignité qui lui a été refusée par le gouvernement chinois. Il est décédé peu de temps après.

To continue reading, please log in or enter your email address.

Registration is quick and easy and requires only your email address. If you already have an account with us, please log in. Or subscribe now for unlimited access.

required

Log in

http://prosyn.org/jGBTXFU/fr;

Handpicked to read next