sinn97_Boyana Boycheva  EyeEm_euro money Boyana Boycheva/EyeEm/Getty Images

Les risques d’inflation spécifiques à l’Europe

MUNICH – Le risque croissant d’un retour de l’inflation aux États-Unis et en Europe commence à enflammer les débats entre économistes. L’une des principales sources de cette inquiétude autour de l’inflation réside dans la crainte de voir une demande refoulée exploser dans une frénésie de consommation, une fois la pandémie de COVID-19 surmontée grâce aux vaccins. Ajoutez à cela de puissants effets multiplicateurs inflationnistes à venir, liés aux programmes de sauvetage massifs et sans précédent appliqués par les gouvernements.

Le débat international est toutefois étrangement axé sur les seuls États-Unis. Rares sont ceux qui se penchent sur les dangers inflationnistes qui menacent la zone euro, où la base monétaire a augmenté ces dernières années jusqu’à un niveau bien supérieur à celui des États-Unis, par rapport à la production économique annuelle.

En janvier 2021, ce ratio, dit coefficient de détention de liquidités dans l’économie, s’élevait à 43 % dans la zone euro, soit près du double des 24 % enregistrés au États-Unis. Par opposition, lorsque la crise financière mondiale a débuté en 2008, les deux étaient quasiment identiques – respectivement 12 % et 11 %.

To continue reading, register now.

As a registered user, you can enjoy more PS content every month – for free.

Register

or

Subscribe now for unlimited access to everything PS has to offer.

https://prosyn.org/wX7FkQ3fr