eichengreen165_Jan Woitaspicture alliance via Getty Images_germanygas Jan Woitas/picture alliance via Getty Images

L'économie européenne sur le fil du rasoir

BERKELEY – L'économie européenne se tient en équilibre entre la récession et la croissance. Le fil du rasoir est ténu, pour cette raison que les décideurs européens n'ont exactement aucun contrôle sur le résultat.

Avant l'attaque du président russe Vladimir Poutine contre l'Ukraine, la relance de l'Europe, suite aux dégâts causés par la pandémie de COVID-19, était en train de se solidifier. La production industrielle a augmenté en janvier et le commerce de détail a rebondi. Le climat économique s'est amélioré au cours de la première moitié de février, dépassant les niveaux antérieurs à la pandémie. Mais la guerre a ensuite mis à mal la confiance des consommateurs en augmentant les incertitudes et en faisant grimper les prix de l'énergie et des matières premières. À la mi-mars, l'indicateur de confiance des consommateurs de la Commission européenne est tombé à son niveau le plus bas depuis le début de la pandémie.

Jusqu'à présent, les données ne montrent cependant qu'un léger ralentissement de la demande et des perturbations limitées de l'offre. Ces données ne signalent rien de semblable à l'effondrement de l'activité qui a accompagné les confinements de 2020-21 causés par la pandémie. Le système de suivi hebdomadaire de l'activité économique de l'OCDE, qui utilise l'apprentissage automatique et les données de Google Trends pour en déduire les changements en temps réel, ne signale qu'un léger ralentissement. Les recettes des salles de spectacle sont stables. Les recettes des restaurants sont stables. Les données du service de navigation TomTom ne suggèrent pas une baisse importante de l'activité liée à la mobilité.

To continue reading, register now.

As a registered user, you can enjoy more PS content every month – for free.

Register

or

Subscribe now for unlimited access to everything PS has to offer.

https://prosyn.org/BPPEdh5fr