Migrants disembark the Italy's coastguard ship Diciotti at the port of Catania Fabrizio Villa/Getty Images

La gauche européenne se repositionne à droite sur l’immigration

BERLIN – La gauche traditionnelle est en Europe menacée d’extinction. En moins de deux ans, les partis sociaux-démocrates du continent ont subi des pertes historiques en France, aux Pays-Bas, en Allemagne et en Italie. Sur un continent qui s’est longtemps défini par la compétition démocratique entre partis de centre-droit et de centre-gauche, l’effondrement de la gauche pourrait être lourd de conséquences, bien au-delà des intérêts particuliers des partis.

Les causes profondes de ce déclin ont de nombreux facteurs, parmi lesquels la dissolution de la classe ouvrière traditionnelle. Mais l’une de ces raisons est aussi simple que grave : les électeurs européens s’opposent de plus en plus à l’immigration, et n’ont plus confiance en la gauche pour la restreindre.

Face à un flux continu de réfugiés et de migrants, venant principalement du Moyen-Orient et d’Afrique, les électeurs européens ont fait d’une série d’élections récentes autant de référendums populaires sur l’immigration. Les mouvements populistes de droite ont habilement joué des craintes de l’électorat ouvrier en le convainquant que les partis qui défendent traditionnellement ses droits permettront aux migrants d’affluer pratiquement hors de tout contrôle.

We hope you're enjoying Project Syndicate.

To continue reading, subscribe now.

Subscribe

or

Register for FREE to access two premium articles per month.

Register

https://prosyn.org/JG2IR8ifr