0

L'Europe, notre tâche

Pour moi, en ma qualité de Premier ministre de la République tchèque, l'Europe possède un sens qui dépasse la simple géographie. Un sens synonyme de recommencement, d'espoir renouvelé, de la règle du " meilleur moi " qui vit au fond de chacun d'entre nous. C'est l'expression de la prospérité, du progrès et de la justice. Ces mots semblent peut-être exagérés pour des oreilles cyniques. Pourtant, ils expriment clairement les changements que l'Europe a connu ces cinquante dernières années, des changements pour le mieux que tous les Tchèques veulent maintenant assurer pour eux-mêmes, s'étant vu refuser les bénéfices de la paix et de la prospérité européennes pendant si longtemps.

À travers toute son histoire, l'Europe a vécu de sanglants conflits, les peuples et les États s'affrontant, et les terres tchèques ont souvent représenté les croisées des chemins sanglants de ces batailles. Les désastres de deux Guerres mondiales et un demi-siècle de Guerre froide ont poussé l'Europe à embrasser la coopération et l'intégration pour éviter un autre conflit suicidaire. Ces Européens visionnaires qui mirent l'Europe sur le chemin de la paix grâce à l'unification méritent nos sincères remerciements.

En un mot, l'idée de l'intégration européenne a transformé notre continent. L'ouverture de l'espace économique et le principe de solidarité ont permis de faire en sorte que les pays les moins développés entrant dans la Communauté économique européenne et, plus tard, dans l'Union européenne, ont progressé à un rythme étonnant, améliorant le niveau de vie de leur peuple. De nos jours, en effet, au lieu de creuser le fossé des disparités des niveaux de vie en Europe, ce qui a toujours représenté la norme historiquement, les différences s'estompent grâce au relèvement des niveaux de vie partout en Europe.

Pourtant cette Europe prospère et pacifique n'est pas un paradis : parfois, l'Europe n'est pas un endroit facile à vivre du tout pour ses citoyens, comme l'ont montré ces dernières années les guerres tumultueuses des Balkans et les transitions douloureuses de l'après-communisme. Mais, même en ces temps difficiles, tous les Européens ont toujours su au fond d'eux-mêmes que l'intégration européenne apportait la paix et des perspectives claires pour l'élargissement de la zone de paix et de stabilité européenne.