Skip to main content

Cookies and Privacy

We use cookies to improve your experience on our website. To find out more, read our updated Cookie policy, Privacy policy and Terms & Conditions

En finir avec la course à l’armement financier

CAMBRIDGE – À la question de savoir si les régulateurs et les législateurs sont parvenus à corriger les défauts du système financier qui ont conduit le monde au bord d’une récession majeure, la réponse est non.

Oui, les chances d’une récidive immédiate d’une profonde crise financière comme celle de 2008 sont sensiblement réduites par le fait que nombre d’investisseurs, de régulateurs, de consommateurs et même d’hommes politiques garderont longtemps en mémoire leur expérience de mort financière imminente. Et il pourrait donc se passer un certain temps avant que l’imprudence ne soit à nouveau de mise.

Mais en dehors de cela, peu de choses ont véritablement changé. La législation et la régulation mises en place à la suite de la crise ont principalement servi de pansements pour préserver le statu quo. Les hommes politiques et les régulateurs n’ont ni le courage politique, ni la conviction intellectuelle nécessaires pour revenir à un système beaucoup plus clair et plus direct.

We hope you're enjoying Project Syndicate.

To continue reading, subscribe now.

Subscribe

Get unlimited access to PS premium content, including in-depth commentaries, book reviews, exclusive interviews, On Point, the Big Picture, the PS Archive, and our annual year-ahead magazine.

https://prosyn.org/NuspFxafr;
  1. solana114_FADEL SENNAAFP via Getty Images_libyaprotestflag Fadel Senna/AFP via Getty Images

    Relieving Libya’s Agony

    Javier Solana

    The credibility of all external actors in the Libyan conflict is now at stake. The main domestic players will lower their maximalist pretensions only when their foreign supporters do the same, ending hypocrisy once and for all and making a sincere effort to find room for consensus.

    3

Edit Newsletter Preferences