Eliminer le mariage des enfants : notre engagement

LONDRES – Alors que le sommet consacré au suivi des objectifs du Millénaire pour le développement se poursuit à New York,  une attention particulière est tout naturellement accordée aux domaines où les progrès ont été les plus décevants. L’objectif d’améliorer la santé maternelle, loin d’être atteint dans  les pays les plus pauvres, est au nombre de ces domaines prioritaires.

Les discussions portent largement sur les engagements pris par les pays riches pour augmenter les aides internationales, et sur l’efficacité de l’utilisation de ces ressources par les gouvernements des pays en développement. Malheureusement, le mariage des enfants, et les conséquences désastreuses de cette pratique sur la santé de millions de femmes et de jeunes filles, ne sont pas au cour des débats.

Il ne fait pourtant aucun doute que le mariage des jeunes filles a considérablement entravé la réalisation de six des huit objectifs du Millénaire pour le développement. Nos espoirs de réduire la mortalité infantile et maternelle, de combattre le VIH/Sida et de parvenir à l’éducation primaire pour tous – et par là même, nos ambitions de réduire l’extrême pauvreté et de promouvoir l’égalité entre les hommes et les femmes, se heurtent au fait que dans les pays en développement, une fille sur sept est mariée avant d’avoir atteint l’âge de 15 ans – un sort majoritairement réservé aux filles.

To continue reading, please log in or enter your email address.

To continue reading, please log in or register now. After entering your email, you'll have access to two free articles every month. For unlimited access to Project Syndicate, subscribe now.

required

By proceeding, you are agreeing to our Terms and Conditions.

Log in

http://prosyn.org/xS5Upgy/fr;

Cookies and Privacy

We use cookies to improve your experience on our website. To find out more, read our updated cookie policy and privacy policy.