electric car Sina Schuldt/picture alliance via Getty Images

Devriez-vous acheter une voiture électrique ?

NEW DELHI – Les voitures de tourisme ne représentent que 8% des émissions totales de dioxyde de carbone dans le monde, et si vous chargez un véhicule électrique (EV) avec de l’électricité produite par des centrales électriques au charbon inefficaces, l'effet immédiat sera une augmentation des émissions de CO2 par rapport à la conduite d’une voiture à essence ou diesel moderne. Il est donc important de souligner, comme Fatih Birol, directeur exécutif de l'Agence internationale de l'énergie, l’a fait à Davos en janvier, que les voitures électriques à elles seules ne permettront pas d'éviter un changement climatique catastrophique. Néanmoins, l'électrification des véhicules est néanmoins essentielle pour réduire les émissions. Si vous vous souciez du climat, la prochaine voiture que vous achetez doit être électrique.

Les moteurs électriques sont intrinsèquement plus efficaces que les moteurs à combustion interne: tandis qu'un moteur à essence ou diesel gaspille généralement plus de 70% de l'énergie qu'elle utilise en chaleur indésirable, un moteur électrique transforme 95% de l’énergie consommée en énergie cinétique. De plus, lorsque les coûts des batteries tomberont sous les 100 $ par kilowatt-heure – ce qui Bloomberg New Energy Finance (BNEF) prévoit pour 2024 – les voitures électriques ne seront pas seulement moins coûteuses à exploiter, mais aussi moins chères à acheter. Alors, les véhicules électriques finiront par dominer le marché – et beaucoup plus tôt que de nombreuses projections ne le prédisent – que nous nous préoccupions du climat ou non.

A la condition que l'électricité utilisée ait une intensité en carbone inférieure à environ 800 grammes par kWh, les voitures électriques réduisent les émissions de carbone. En France (avec une intensité moyenne d'environ 80 grammes), au Royaume-Uni (environ 250 grammes et en diminution rapide), aux États-Unis (environ 400 grammes) et même en Allemagne qui est fortement carbonée (encore environ 500 grammes), les voitures électriques réduiront sans aucun doute les émissions, si toutefois les utilisateurs évitent de les charger à des moments où l'intensité marginale est la plus élevée.

We hope you're enjoying Project Syndicate.

To continue reading and receive unfettered access to all content, subscribe now.

Subscribe

or

Unlock additional commentaries for FREE by registering.

Register

https://prosyn.org/kdJh6O8fr