Le nouveau gouvernement égyptien, si semblable à l'ancien !

LE CAIRE – Le tout premier président égyptien élu à l'issue d'une élection libre, Mohamed Morsi, membre des Frères musulmans, a nommé son premier cabinet. Et qui y trouve-t-on ? Essentiellement des membres de l'ancien régime !

Le nouveau gouvernement égyptien reflète manifestement le rapport de force entre le président et le Conseil suprême des forces armées (CSFA). Mais il traduit aussi la stratégie des Frères musulmans pour le modifier.

Parmi les 35 ministres choisis par le nouveau Premier ministre, Hisham Qandil, sept appartenaient (comme lui-même) au précédent gouvernement nommé par le CSFA. Il a attribué cinq ministères (l'information, l'éducation supérieure, la jeunesse, le travail et le logement) au Parti de la liberté et de la justice (PLJ), le parti des Frères musulmans, et quatre autres (l'éducation, les affaires juridiques et parlementaires, l'industrie et le commerce extérieur, et surtout la justice) à des partisans de la révolution.

To continue reading, please log in or enter your email address.

To access our archive, please log in or register now and read two articles from our archive every month for free. For unlimited access to our archive, as well as to the unrivaled analysis of PS On Point, subscribe now.

required

By proceeding, you agree to our Terms of Service and Privacy Policy, which describes the personal data we collect and how we use it.

Log in

http://prosyn.org/S5I8DuO/fr;

Cookies and Privacy

We use cookies to improve your experience on our website. To find out more, read our updated cookie policy and privacy policy.