Skip to main content
A Yemeni boy school writes as he sits outside a school AHMAD AL-BASHA/AFP/Getty Images

Cesser la guerre contre l’éducation

HONOLULU – Ma nièce de trois ans croit au pouvoir des « bons ». Chaque fois que je vais la voir, elle m’emmène vers les étagères de sa chambre pour me montrer ses livres qu’elle sort un à un, et la conclusion est toujours la même : dans les batailles, grandes ou petites, les bons gagnent toujours.

Je n’ai pas le cœur de lui dire que, dans le monde réel, les combats loyaux et les dénouements heureux sont l’exception. Les guerres modernes ne connaissent pas de règles, et les fidélités ne sont jamais définitives. Rien n’illustre cette réalité plus terriblement pour moi que le regain de violence dirigé contre les écoles et les enseignants dans les zones de conflit.

Au mois de mai cette année, la Global Coalition to Protect Education from Attack publiera son rapport sur « Les Attaques contre l’éducation », qui confirme que l’éducation est plus durement touchée qu’elle ne le fut jamais dans l’histoire récente par les guerres et les affrontements armés. Les chiffres sont véritablement choquants. La violence empêche quelque 80 millions d’enfants dans le monde d’aller en classe. Au cours de la première moitié de l’année 2017, on a dénombré plus de 500 attaques contre des écoles dans 20 pays, une augmentation significative par rapport aux années précédentes. Selon les Nations unies, les troupes gouvernementales ou rebelles se sont emparés de ces écoles dans 15 de ces pays pour un usage militaire.

We hope you're enjoying Project Syndicate.

To continue reading, subscribe now.

Subscribe

Get unlimited access to PS premium content, including in-depth commentaries, book reviews, exclusive interviews, On Point, the Big Picture, the PS Archive, and our annual year-ahead magazine.

https://prosyn.org/kouFcx5/fr;

Handpicked to read next

  1. benami154_Yousef MasoudSOPA ImagesLightRocket via Getty Images_palestine Yousef Masoud/SOPA IMAGES/LightRocket via Getty Images

    Forgetting Palestine

    Shlomo Ben-Ami

    The two-state solution is virtually dead in the water, and the international community has largely abandoned the Palestinian cause. At this point, there is little to stop Israel from cementing the one-state reality that its right-wing government has long sought, regardless of whether that leads to a permanent civil war.

  2. sachs313_SebastionBozonAFPGettyImages_EUflagtrump Sebastion Bozon/AFP/Getty Images

    Europe Must Oppose Trump

    Jeffrey D. Sachs

    European leaders should recognize that a significant majority of Americans reject Trump’s malignant narcissism. By opposing Trump and defending the international rule of law, Europeans and Americans together can strengthen world peace and transatlantic amity for generations to come.

Cookies and Privacy

We use cookies to improve your experience on our website. To find out more, read our updated Cookie policy, Privacy policy and Terms & Conditions