Faire l’économie de la vie et de la mort

Vous êtes-vous jamais assis au chevet du lit de mort d’une vie statistique ? Les « vies statistiques » sont ce que les politiciens sauvent, ou laissent mourir, quand ils décident de l’allocation des ressources de santé publique.

La santé publique n’est pas le seul domaine où les décisions politiques sont des questions de vie ou de mort. Les programmes pour l’environnement destinés à réduire la pollution de l’air, les efforts faits dans le domaine éducatif pour informer sur les effets négatifs du tabac sur la santé, les mesures de sécurité routière qui permettent de réduire les accidents de la route : nombreuses sont les politiques qui sauvent des vies, et oublient d’autres vies qui auraient été sauvées si les fonds avaient été dépensés autrement.

Ainsi, si vous vous êtes un jour assis au chevet du lit de mort de quelqu’un, la réponse pourrait bien être oui : vous vous êtes assis un jour au chevet du lit de mort d’une vie statistique.

To continue reading, please log in or enter your email address.

To access our archive, please log in or register now and read two articles from our archive every month for free. For unlimited access to our archive, as well as to the unrivaled analysis of PS On Point, subscribe now.

required

By proceeding, you agree to our Terms of Service and Privacy Policy, which describes the personal data we collect and how we use it.

Log in

http://prosyn.org/T55HQb3/fr;

Cookies and Privacy

We use cookies to improve your experience on our website. To find out more, read our updated cookie policy and privacy policy.