roubini125_Photographer is my lifegetty images_chart Photographer is my life/Getty Images

Bagage économique mitigé pour 2019

NEW YORK – Après l’expansion économique mondiale synchronisée de 2017 est venue la croissance asynchrone de 2018, lorsque la plupart des pays, à l’exception des États-Unis, ont connu un ralentissement. Les craintes concernant la reprise de l’inflation aux États-Unis, la trajectoire de la politique monétaire de la Réserve fédérale, les guerres commerciales en cours, le budget des Italiens et les soucis que leur crée leur dette, le ralentissement chinois ou encore les fragilités des marchés émergents ont amené une chute brutale des places boursières à la fin de l’année dernière.

Bonne nouvelle : les risques d’une véritable récession mondiale pour 2019 sont faibles.  Mauvaise nouvelle : nous nous orientons vers une année de décélération synchronisée ; la croissance va retomber vers son potentiel – voire en dessous – dans la plupart des régions.

Certes, après le bain de sang du dernier trimestre de 2018, lorsque les inquiétudes concernant les hausses des taux d’intérêt de la Fed et la croissance chinoise et américaine ont fait couler les marchés, l’année 2019 a commencé avec un rebond des actifs à risques (valeurs américaines aussi bien que mondiales). Depuis lors, le discours de la Fed a repris ses intonations de colombe, les États-Unis ont conservé une croissance solide, et la politique d’assouplissement macro-économique de la Chine a montré quelque efficacité à contenir son ralentissement.

We hope you're enjoying Project Syndicate.

To continue reading, subscribe now.

Subscribe

Get unlimited access to PS premium content, including in-depth commentaries, book reviews, exclusive interviews, On Point, the Big Picture, the PS Archive, and our annual year-ahead magazine.

https://prosyn.org/IjaXxhPfr