crazy rich asians Suhaimi Abdullah/Getty Images

L’Asie richissime

CAMBRIDGE – Dans l’inattendu film à succès « Crazy Rich Asians » (basé sur un roman de Kevin Kwan paru en 2013), une professeur d’économie à l’Université de New York se rend à Singapour avec son petit ami pour rencontrer sa famille. Elle y découvre que son compagnon (Nick) est l’héritier de l’une des plus grande fortunes d’Asie, et que la mère du jeune homme n’entend pas laisser son fils épouser une femme aussi ordinaire, qu’elle soit ou non asio-américaine.

En partie grâce à son formidable casting entièrement asiatique (grande rareté), et notamment parce qu’il rappelle les premières heures des grandes comédies romantiques, le film a suscité un immense buzz. Peut-être même vaudra-t-il un Oscar depuis longtemps mérité à l’actrice Michelle Yeoh (héroïne de « Tigre et Dragon »), qui joue le rôle de la mère à la fois très stricte et aimante.

Mais l’œuvre met également en lumière Singapour, ville peu connue de la majorité des Occidentaux. Pour certains observateurs, le véritable choc provoqué par le film résidera dans la découverte de l’immense richesse qu’ont atteinte certaines régions d’Asie.

We hope you're enjoying Project Syndicate.

To continue reading, subscribe now.

Subscribe

or

Register for FREE to access two premium articles per month.

Register

https://prosyn.org/sDY0nYgfr