Shoppers pay for items

Le danger des bonnes nouvelles économiques actuelles

WASHINGTON, DC – A l’entame de 2018, les choses semblent s’être améliorées sur le plan économique. Au cours des six derniers mois, les prévisions de croissance de l’économie mondiale publiées par des institutions officielles, telles que le Fonds monétaire international, ont été ajustées à la hausse. Les prévisions privées les ont égalées ou même dépassées. Pourtant, toutes les nouvelles ne sont pas bonnes.

Certes, il y a beaucoup d'indicateurs positifs qui inspirent l'optimisme. L’indice des directeurs d’achat de la zone euro dans le secteur de l’industrie a atteint un niveau record le mois dernier ; même l'économie de la Grèce a finalement renoué avec la croissance. Aux États-Unis, la croissance semble maintenant susceptible de dépasser les prédictions d’octobre du FMI établies à 2,3% pour 2018.

Dans le monde émergent, la Chine semble avoir évité le risque d'un ralentissement brutal: bien que son économie ne connaisse plus de croissance à deux chiffres, sa taille accrue implique que, en termes absolus, le taux annuel actuel de 7% vaut plus que le taux de 10% du passé. La Turquie, pour sa part, a enregistré 11% de croissance au troisième trimestre de 2017. Même le Brésil, qui a connu une croissance négative en 2016, est susceptible de dépasser les prévisions de croissance établies par le FMI à 1,5% pour 2018.

To continue reading, please log in or enter your email address.

Registration is quick and easy and requires only your email address. If you already have an account with us, please log in. Or subscribe now for unlimited access.

required

Log in

http://prosyn.org/648KYzz/fr;

Handpicked to read next