0

Ne perdez pas l’Ukraine

WASHINGTON – La visite de la Secrétaire d’Etat américaine Hillary Clinton en Ukraine les 4 et 5 juillet prochains sera l’occasion de rassurer les Ukrainiens sur le fait que les Etats-Unis restent engagés en faveur de la souveraineté de l’Ukraine de son évolution démocratique.

Ce signe est d’une importance critique car l’indépendance durement acquise de l’Ukraine et sa capacité à poursuivre des liens plus étroits avec les institutions euro-atlantiques sont menacées. De nombreux Ukrainiens pensent que les Etats-Unis – et en fait, la plupart des pays occidentaux – ont jeté l’éponge en ce qui concerne leur pays.

Lorsque Viktor Yanukovych a été élu président en février, nombre d’Ukrainiens ont espéré que sa victoire mettrait fin aux cinq années de conflits politiques internes qui ont émaillé la présidence de son prédécesseur, Viktor Yushchenko et apporterait la stabilité, les réformes et l’unité nationale nécessaires.

Les évènements ont prouvé que ces espoirs étaient illusoires. En fait de stabilité, Yanukovych a opté pour une série de décisions politiques qui ont exacerbé les tensions internes et initié un repli de l’Ukraine vers l’orbite économique et politique de la Russie.