Non à toujours plus de gouvernance mondiale !

CAMBRIDGE – Tout le monde reconnaît que l'économie mondiale est souffrante, mais apparemment le diagnostic dépend de l'endroit où l'on se trouve.

A Washington, des doigts accusateurs désignent la Chine et sa politique monétaire comme responsables du déséquilibre considérable de la balance commerciale américaine et des pertes d'emplois. Par contre à Séoul ou à Brasilia on se plaint de la politique monétaire ultra-expansionniste de la Réserve fédérale américaine qui entraîne massivement les capitaux spéculatifs vers les pays émergents et soulève le spectre d'une bulle des actifs. Et à Berlin on n'a de cesse d'évoquer  la malhonnêteté des politiques budgétaires et des réformes de structure dans le reste de l'Europe et aux USA.

La responsabilité, cher lecteur, ne nous en revient pas - du fait de la mondialisation, elle incombe à nos partenaires commerciaux !

To continue reading, please log in or enter your email address.

To access our archive, please log in or register now and read two articles from our archive every month for free. For unlimited access to our archive, as well as to the unrivaled analysis of PS On Point, subscribe now.

required

By proceeding, you agree to our Terms of Service and Privacy Policy, which describes the personal data we collect and how we use it.

Log in

http://prosyn.org/fG9Tvft/fr;

Cookies and Privacy

We use cookies to improve your experience on our website. To find out more, read our updated cookie policy and privacy policy.