Paul Lachine

Changement Climatique: On Peut Mieux Faire

Los Angeles – La lutte contre le réchauffement climatique est par définition, nous dit-on, la mission de notre époque. Une armée d’experts nous explique que nous devons réduire nos émissions, sans attendre et avec la dernière énergie. Mais cette cause suscite de moins en moins l’adhésion des cœurs et des esprits.

Une nouvelle enquête du Pew révèle que le réchauffement planétaire serait devenu le dernier des soucis des Américains. Une autre de leurs enquêtes montrait que la Chine, premier émetteur mondial, s’en souciait moins encore que les Etats-Unis. Les Chinois ne sont que 24% à prendre le réchauffement planétaire au sérieux, ce qui fait de la Chine le pays le plus détaché vis-à-vis de ce problème. Une enquête d’Opinium montre quant à elle que la plupart des électeurs du Royaume-Uni pensent que les taxes vertes bénéficient davantage aux recettes qu’à l’environnement, et que 7 personnes sur 10 refusent de voir leurs impôts augmenter pour lutter contre le changement climatique.

Les solutions envisagées jusqu’ici face au problème du réchauffement sont au demeurant catastrophiques. A Rio de Janeiro en 1992, les responsables politiques des pays riches devaient, selon leurs engagements, avoir réduit leurs émissions en 2000, et ils n’en ont rien fait. Ils se sont réunis à nouveau à Kyoto en 1997, se sont fixés des réductions d’émissions de CO2 plus strictes encore pour 2010, mais les émissions n’ont cessé d’augmenter et Kyoto n’a pratiquement rien changé à la donne.

To continue reading, please log in or enter your email address.

To continue reading, please log in or register now. After entering your email, you'll have access to two free articles every month. For unlimited access to Project Syndicate, subscribe now.

required

By proceeding, you are agreeing to our Terms and Conditions.

Log in

http://prosyn.org/FcSemPc/fr;

Cookies and Privacy

We use cookies to improve your experience on our website. To find out more, read our updated cookie policy and privacy policy.