Donna Dickenson

Depuis la mise à disposition sur Internet du premier test génétique personnalisé il y a trois ans, les détracteurs se soucient de l’éventuel impact que ces tests ont sur les patients et les familles, et de leur exactitude. D’aucuns prétendent que ces tests ressemblent à des « horoscopes génétiques », contenant à peu près la même dose de scientificité. Ces craintes ont poussé certains états américains, et des pays européens comme la France ou l’Allemagne, à proscrire les tests génétiques personnalisés.

En outre, les tests génétiques personnalisés varient d’une entreprise à l’autre. Le marché est si vaste qu’il y a, d’une part, des sociétés qui proposent de sonder l’ADN pour trouver le gène récessif de la rousseur ou la présence d’une alchimie sexuelle. Une entreprise appelée Scientific Match analyse un petit nombre de gènes en rapport avec votre capacité immunitaire, promettant de vous mettre en relation avec des partenaires dont le patrimoine génétique vous conviendra et vous offrira une meilleure vie sexuelle. Cerise sur le gâteau, vos enfants bénéficieront naturellement d’une capacité immunitaire élevée.

Il y a d’autre part, des sociétés comme Navigenics et 23andMe qui proposent d’analyser votre prédisposition génétique à un certain nombre de conditions médicales comme la maladie d’Alzheimer, le cancer du sein et le diabète.

To continue reading, please log in or enter your email address.

To access our archive, please log in or register now and read two articles from our archive every month for free. For unlimited access to our archive, as well as to the unrivaled analysis of PS On Point, subscribe now.

required

Log in

http://prosyn.org/hIXKLjT/fr;