0

Le développement compte de nouveaux donateurs

MOSCOW – En accueillant en 2006 un sommet du G8 sur la contribution de nouveaux donateurs au développement, le gouvernement russe a semé une graine dont le potentiel de croissance était considérable. Aujourd’hui, la place qu’occupent ces nouveaux partenaires en faveur du développement dans le paysage global est toujours plus importante, et l’aide qu’ils fournissent sur tous les fronts est en augmentation constante.

C’est pourquoi , cette semaine à Moscou, la réunion de ces nouveaux partenaires est tournée vers l’avenir. Organismes de développement et pays bénéficiaires, partenaires de longue date et de plus fraîche date – Russie, Chine, Corée, Turquie, et Pologne – s’y rencontrent pour partager de meilleures approches, étudier des mécanismes innovants et trouver des moyens de faire un usage plus efficace de l’aide, afin qu’elle réponde aux défis de la planète .

L’apparition de ces nouveaux partenaires – des marchés émergents qui acheminent des milliards de dollars vers les pays en voie de développement – signifie un afflux d’idées inédites et d’argent frais, qui apporteront un renfort contre la pauvreté, un soutien à une croissance économique favorisant l’intégration (y compris par le biais d’un secteur privé dynamique), et la possibilité d’affronter les problèmes de la planète, comme la sécurité alimentaire et le changement climatique.

Les pays en voie de développement, déjà encombrés de nombreux donateurs, courent toutefois le risque de voir s’aggraver la dispersion des efforts de l’aide. Si le travail empruntant des voies multilatérales se fait de manière concertée, le concours des nouveaux donateurs pourra alléger la charge qui pèse sur les plus démunis et améliorer l’efficacité de l’aide . A Moscou, cette semaine, les donateurs, depuis les vétérans jusqu’aux novices, ainsi que les organisations multiratérales telles que la Banque mondiale et l’OCDE, se livreront à des discussions pour amener l’aide à plus de transparence, à une meilleure coordination, et à une efficacité accrue en se fixant des résultats.