Une nouvelle direction pour la santé mondiale

NEW YORK – Il y a lieu de se sentir découragé en voyant l'état actuel de la coopération internationale. Pourtant la santé mondiale reste un domaine sur lequel le monde entier s'accorde à agir pour le meilleur. Durant les douze dernières années, des initiatives internationales ont fourni des traitements contre le VIH/SIDA à des millions de patients, la vaccination infantile a été étendue, ce qui a stimulé une augmentation spectaculaire de l'aide mondiale pour traiter d'autres problèmes de santé, depuis le paludisme jusqu'à la santé maternelle.

Un soutien international en faveur de la santé mondiale est un investissement dans la prospérité future des pays en développement et dans le bien-être de leur population. C'est un investissement que les pays les plus riches peuvent aisément s'offrir.

Par exemple, les États-Unis sont le premier contributeur d'aide à la santé mondiale, qui n'a représenté que 0,23% des dépenses des États-Unis en 2013. Les retours sur cet investissement ont été remarquables. La mortalité infantile est en forte baisse. Des millions de personnes qui auraient péri du VIH/SIDA sans de telles mesures sont toujours en vie. Les pays qui ont bénéficié de cette aide sont de plus en plus autonomes et sont devenus ainsi de meilleurs partenaires commerciaux et stratégiques.

To continue reading, please log in or enter your email address.

To access our archive, please log in or register now and read two articles from our archive every month for free. For unlimited access to our archive, as well as to the unrivaled analysis of PS On Point, subscribe now.

required

By proceeding, you agree to our Terms of Service and Privacy Policy, which describes the personal data we collect and how we use it.

Log in

http://prosyn.org/uKUa18s/fr;

Cookies and Privacy

We use cookies to improve your experience on our website. To find out more, read our updated cookie policy and privacy policy.