0

Démystifier l’économie chinoise

WASHINGTON – La Chine fut une civilisation développée et prospère durant des millénaires jusqu’au dix-huitième siècle, puis dégénéra dans la pauvreté pendant cent cinquante ans. Aujourd’hui, elle resurgit pour devenir l’économie la plus dynamique du monde depuis le lancement de sa transition vers une économie de marché en 1979. A quoi doit-on ces évolutions fatidiques ?

Dans mon dernier ouvrage Demystifying the Chinese Economy (Démystifier l’économie chinoise, ndt), je soutiens que quelque soit le pays ou l’époque, une croissance soutenue repose sur l’innovation technologique. Avant la révolution industrielle, les artisans et les fermiers étaient la principale source d’innovation. Avec la population la plus importante au monde, la Chine a été un leader dans l’innovation technologique et le développement économique tout au long de son histoire du fait d’une importante population d’artisans et de fermiers.

La révolution industrielle a permis l’accélération du progrès en Occident en remplaçant l’innovation technologique basée sur l’expérience par des expérimentations contrôlées par des chercheurs et des ingénieurs en laboratoire. Ce changement de paradigme a marqué l’avènement de la croissance moderne, et a contribué à la « grande divergence » dans l’économie mondiale.

La Chine n’a pas su suivre cette même évolution, essentiellement parce que son système d’examen de la fonction publique se focalisait sur la mémorisation des classiques confucéens et incitait peu ses élites à apprendre les mathématiques et les sciences.