Démilitariser la politique musulmane

ISLAMABAD – Les gouvernements musulmans peuvent-ils se libérer de leurs puissants militaires et mettre en place une gouvernance civile comparable à celle des démocraties libérales ? Cette question devient capitale pour des pays aussi différents que l’Egypte, le Pakistan et la Turquie.

Prédire le déroulement de cette lutte exige de comprendre l’histoire de la région. Depuis sa fondation au septième siècle, l’Islam a maintenu une tradition de profond engagement militaire tant en matière politique que de gouvernance. Les prouesses militaires croissantes de l’Islam lui ont en effet permis de se propager rapidement partout dans le monde.

Il était de la responsabilité de l’armée de développer l’implantation de l’Islam à travers le Moyen-Orient, ainsi qu’en Perse, au sud de l’Europe et sur le sous-continent indien. Et une fois qu’un état musulman était établi sur ces terres nouvellement conquises, les militaires étaient naturellement impliqués dans son gouvernement.

To continue reading, please log in or enter your email address.

To access our archive, please log in or register now and read two articles from our archive every month for free. For unlimited access to our archive, as well as to the unrivaled analysis of PS On Point, subscribe now.

required

By proceeding, you agree to our Terms of Service and Privacy Policy, which describes the personal data we collect and how we use it.

Log in

http://prosyn.org/AvI5Ifx/fr;

Cookies and Privacy

We use cookies to improve your experience on our website. To find out more, read our updated cookie policy and privacy policy.