Dette et  illusion

NEW HAVEN – Les économistes aiment parler à propos de seuils qui, s’ils sont dépassés, marquent le début des problèmes. En général, il y a un peu de vérité dans leurs propos. Mais le public réagit souvent de manière exagérée à de tels discours.

Prenez par exemple le rapport dette sur PIB, qui est souvent dans les nouvelles en ce moment en Europe et aux Etats-Unis. On entend souvent dire, parfois dans une même phrase, que la dette de la Grèce équivaut à 153% de son PIB annuel et que la Grèce est insolvable. Ajoutez à ces déclarations les derniers reportages télévisés montrant les émeutes dans les rues grecques. Quel est l’effet produit ?

Ici aux Etats-Unis, cela peut ressembler à une image de notre futur, dès lors que la dette publique s’approche dangereusement des 100% du PIB annuel et continue à croître. Mais peut-être cette image est-elle seulement une production exagérée de notre imagination ? Est-il possible qu’un pays devienne insolvable parce que sa dette dépasse 100% du PIB ?

We hope you're enjoying Project Syndicate.

To continue reading, subscribe now.

Subscribe

Get unlimited access to PS premium content, including in-depth commentaries, book reviews, exclusive interviews, On Point, the Big Picture, the PS Archive, and our annual year-ahead magazine.

http://prosyn.org/8xH8FIo/fr;

Cookies and Privacy

We use cookies to improve your experience on our website. To find out more, read our updated cookie policy and privacy policy.