Chris Van Es

L’Europe a-t-elle besoin de la Grande Bretagne ?

NEW YORK – Ils sont nombreux en Grande Bretagne à estimer que leur pays peut très bien se porter sans l’Union Européenne. Les membres du Parti britannique Independence estiment même que la Grande Bretagne s’en sortirait mieux, comme le pense aussi un nombre considérable « d’euro-sceptiques » conservateurs. Ils voient la Grande Bretagne comme une espèce de Singapour de l’Occident, une centrale commerciale dirigée depuis la ville de Londres.

C’est pourquoi le Premier ministre David Cameron s’est senti obligé de proposer un referendum au peuple britannique, pour répondre à une simple question : rester ou partir. Personnellement, Cameron ne veut pas voir la Grande Bretagne quitter l’UE, mais il sait qu’il faut aux futurs gouvernements britanniques un consentement démocratique sur cette question.

La date fixée pour ce referendum, 2017, est suffisamment éloignée. Bien des choses peuvent changer d’ici là. Si la zone euro se renforce, ce que font les pays en dehors de la zone pourrait ne plus avoir autant d’importance. En outre, d’autres Européens pourraient finir par rejoindre Cameron sur le fait qu’une union politique toujours plus renforcée en Europe n’est pas souhaitable – si bien sûr on leur laisse le choix, ce qui n’est pas du tout certain.

To continue reading, please log in or enter your email address.

To access our archive, please log in or register now and read two articles from our archive every month for free. For unlimited access to our archive, as well as to the unrivaled analysis of PS On Point, subscribe now.

required

By proceeding, you agree to our Terms of Service and Privacy Policy, which describes the personal data we collect and how we use it.

Log in

http://prosyn.org/6IodfbJ/fr;

Cookies and Privacy

We use cookies to improve your experience on our website. To find out more, read our updated cookie policy and privacy policy.