Skip to main content

Cookies and Privacy

We use cookies to improve your experience on our website. To find out more, read our updated Cookie policy, Privacy policy and Terms & Conditions

Les leçons tirées du mur budgétaire

CAMBRIDGE – Une des nombreuses choses que j'ai apprises de Milton Friedman est que le coût réel d'un gouvernement provient de ses dépenses, pas de ses impôts. Autrement dit, les dépenses sont financées par les impôts courants ou par le biais d'emprunts, et le montant de l'emprunt s'élève aux impôts futurs qui ont presque le même impact sur les performances économiques que les impôts courants.

Nous pouvons appliquer ce raisonnement au déficit budgétaire non viable aux États-Unis. Comme chacun sait, ce déficit exige moins de dépenses, ou plus d'impôts.

Le point de vue conventionnel est qu'une approche raisonnable et équilibrée comporte un peu de chaque. Mais comme Friedman l'aurait soutenu, les deux méthodes doivent être considérées comme diamétralement opposées. Moins de dépenses signifie que le gouvernement sera plus petit. Plus d'impôts signifie que le gouvernement sera plus grand. Par conséquent ceux qui favorisent les gouvernements plus petits (par exemple, certains Républicains) voudront traiter le déficit entièrement par une réduction des dépenses, tandis que ceux qui préfèrent les plus grands gouvernements (par exemple, le président Barack Obama et la plupart des Démocrates) voudront traiter le déficit entièrement par une augmentation des impôts.

We hope you're enjoying Project Syndicate.

To continue reading, subscribe now.

Subscribe

Get unlimited access to PS premium content, including in-depth commentaries, book reviews, exclusive interviews, On Point, the Big Picture, the PS Archive, and our annual year-ahead magazine.

https://prosyn.org/xsvoZoofr;
  1. wei22_FABRICE COFFRINIAFP via Getty Images_WTOredlight Fabrice Coffrini/AFP via Getty Images

    How to Revive the WTO

    Shang-Jin Wei & Xinding Yu

    The World Trade Organization’s appellate body is under threat not from China, but from the United States, which is blocking the appointment of new judges to the panel. Reviving the WTO will require changes to the organization's rules – but killing its dispute-settlement system is not the solution.

    0
  2. ghosh16_Yawar NazirGetty Images_indiakashmirmuslimwoman Yawar Nazir/Getty Images

    The Rape of India’s Soul

    Jayati Ghosh

    India’s rapid descent into xenophobia, violence, and irrationality has an important economic dimension, but it takes politicians to channel these emotions into nationalism, and to embolden the nationalists to commit violence. Now that the BJP has done so, is it able – or willing – to exorcise the many demons it has unleashed?

    10