guinto1_ALREN BERONIOAFP via Getty Images_typhoon philippines Alren Beronio/AFP via Getty Images

Les politiques de pandémie doivent être des politiques climatiques

CALAMBA – À l'heure où le monde s'inquiète de la crise de la COVID-19, le changement climatique continue de gagner du terrain. Les conséquences, déjà dévastatrices, ont tendance à s'aggraver – y compris la réponse à la pandémie elle-même.

Il est indubitable que le nombre et l'intensité des catastrophes naturelles augmentent en raison du changement climatique. Rien que cette année, l'Australie a été aux prises avec les feux de brousse les plus destructeurs jamais enregistrés. Les pays d'Afrique de l'Est ont connu la pire invasion de criquets pèlerins depuis des décennies. Les Îles Salomon, Vanuatu, Fidji et Tonga ont été frappées par un  cyclone tropical de catégorie 5. L'Europe rôtit sous une vague de chaleur record. Mon pays, les Philippines, a été confronté à des inondations intenseset la saison des typhons est loin d'être terminée.

D'après les scientifiques, des risques de ce type risquent d'entrer en conflit avec l'épidémie de COVID-19 et avec la réponse de santé publique, notamment en mettant davantage de pression sur les systèmes de santé, en épuisant les ressources d'intervention d'urgence et en diminuant la capacité des gens à adhérer à la distanciation sociale. Ces risques vont compliquer et être compliqués par la crise économique en cours et par les disparités socio-économiques de longue date, aussi bien au sein des pays qu'entre les régions.

We hope you're enjoying Project Syndicate.

To continue reading, subscribe now.

Subscribe

or

Register for FREE to access two premium articles per month.

Register

https://prosyn.org/kYcJAaBfr