mazzucato13_Erin Schaff-PoolGetty Images_trumpovalofficeangrystubborn Erin Schaff/Pool/Getty Images

La triple crise du capitalisme

LONDRES – Le capitalisme fait au moins face à trois crises. Une crise sanitaire déclenchée par la pandémie a rapidement poussé les feux d’une crise économique dont les conséquences sur la stabilité financière sont encore inconnues et tout cela se joue avec, en toile de fond, une crise climatique, à laquelle il est impossible de répondre par le maintien du statu quo. Voici à peine deux mois, les médias diffusaient les images effrayantes de pompiers débordés, pas encore de soignants désemparés.

Cette triple crise a révélé plusieurs problèmes concernant notre pratique du capitalisme, qui tous doivent être résolus en même temps que nous répondons à l’urgence sanitaire actuelle. Faute de quoi nous ne ferions que répondre aux difficultés qui surgissent à un endroit tout en créant ailleurs de nouvelles difficultés. C’est ce qui s’est passé avec la crise financière de 2008. Les décideurs politiques ont inondé le monde de liquidités en négligeant les opportunités qui s’offraient alors de réaliser les bons investissements. Résultat, l’argent s’est à nouveau trouvé entre les mains d’un secteur financier incapable, hier comme aujourd’hui, de remplir sa mission.

La crise du Covid-19 laisse apparaître d’encore plus nombreuses déficiences de nos structures économiques, notamment la précarité croissante du travail, en raison de la nouvelle économie des « petits boulots » et d’une détérioration, en cours depuis plusieurs décennies, du pouvoir de négociation de la main-d’œuvre. Pour la plupart des travailleurs, le télétravail est tout simplement impossible, et quoique les pouvoirs publics accordent une certaine aide aux employés salariés, les auto-entrepreneurs se retrouvent gros Jean comme devant.

We hope you're enjoying Project Syndicate.

To continue reading, subscribe now.

Subscribe

or

Register for FREE to access two premium articles per month.

Register

https://prosyn.org/T3IkeGtfr