taylor14_JJ GouinGetty Images_UScovidstimuluscheck JJ Gouin/Getty Images

Les plans de relance temporaires sont inefficaces

STANFORD – Entre mars 2020 et mars 2021, les USA ont connu trois plans de relance budgétaire pour stimuler l'économie et aider les entreprises et les ménages face à la crise déclanchée par le COVID-19. Il s'agit de la loi CARES (Coronavirus Aid, Relief, and Economic Security et du Coronavirus Response and Relief Supplemental Appropriations Act) signés respectivement le 27 mars 2020 et le 27 décembre par le président Trump, et du Plan de secours américain (American Rescue Plan) signé le 11 mars 2021 par le président Biden.

Chaque loi s'est traduite par une aide financière versée directement aux Américains (par virement, par chèque ou au moyen d'une carte de payement spécifique). Son montant allait de 600 à 1400 dollars pour une personne seule, et de 1200 à 2800 dollars pour une famille, ceci en dessous d'un certain seuil de revenu. Ces lois reposaient sur l'idée keynésienne que cette augmentation temporaire de revenu allait encourager la consommation et stimuler ainsi l'économie.

Mais il existe d'autres points de vue. Ainsi, selon la théorie du revenu permanent formulée pour la première fois par Friedman dans les années 1950, une hausse temporaire du revenu n'entraîne qu'une faible hausse de la consommation, voire aucune - précisément parce qu'elle est temporaire.

We hope you're enjoying Project Syndicate.

To continue reading, subscribe now.

Subscribe

or

Register for FREE to access two premium articles per month.

Register

https://prosyn.org/v7lJ80Hfr