0

La Responsabilité des entreprises face aux Droits de l'homme

Sciemment ou involontairement, les individus commettent des actes qui nuisent à d'autres individus. Pour que la société fonctionne, elle doit inciter les individus à ne pas se nuire, par la récompense et la punition, les régulations et les amendes. En polluant l'air, on nuit à tout ce qui respire. Le système judiciaire doit jouer ici un rôle important. Si je vous fais du tort, vous devez pouvoir me poursuivre en justice.

Bien sûr, les individus ont une responsabilité morale de ne pas nuire à leurs semblables. En fait, c'est peut-être là l'impératif moral central : faire avec les autres comme on aimerait qu'il fasse avec nous et ne pas faire aux autres ce qu'on ne voudrait pas qu'ils nous fassent.

Emmanuel Kant, avec son impératif de catégorie, propose les fondements philosophiques pour ceux qui cherchent une base différente aux questions éthiques de celles proposées par les aphorismes religieux. Pourtant, les sociétés modernes ne peuvent s'appuyer uniquement sur le principe que tout individu agira de manière sensée. C'est pourquoi il y a des carottes et des bâtons.

Motiver les entreprises à agir correctement est encore plus difficile. Après tout, les multinationales n'ont pas de conscience hormis la conscience de ceux qui les dirigent, et comme les récents scandales de l'Amérique l'ont montré, la conscience passe souvent au second plan par rapports aux profits.