Compétitivité européenne

Nombre d’Européens redoutent la mondialisation : le défi de la compétitivité semble trop difficile à relever. Pourtant, les Européens ont un avantage sur la concurrence internationale d’aujourd’hui et ils devraient pour cela remercier Jean Monnet et Jacques Delors d’avoir créé le marché commun avant que la mondialisation ne devienne un mot à la mode. En effet, c’est la compétition au sein du marché commun qui permet aux Européens d’être compétitifs au niveau international.

Mais cela ne suffit pas. Il faut des politiques plus audacieuses.

En 1991, mon pays, l’Estonie, souffrait d’un retard économique majeur après 50 années passées sous le régime soviétique. J’avais peur qu’il ne faille beaucoup de temps pour bâtir les infrastructures nécessaires à ce que les entreprises estoniennes puissent être compétitives au niveau international. Heureusement, le monde entrait alors dans l’ère nouvelle de la révolution informatique et, en choisissant de développer ce secteur, l’Estonie s’est rapidement retrouvée dans une situation de concurrence équitable avec d’autres pays.

To continue reading, please log in or enter your email address.

To read this article from our archive, please log in or register now. After entering your email, you'll have access to two free articles every month. For unlimited access to Project Syndicate, subscribe now.

required

By proceeding, you agree to our Terms of Service and Privacy Policy, which describes the personal data we collect and how we use it.

Log in

http://prosyn.org/q1OzCzr/fr;

Cookies and Privacy

We use cookies to improve your experience on our website. To find out more, read our updated cookie policy and privacy policy.