Les trésors cachés de nos téléphones portables

KIEL – Vous viendrait-il à l’idée de jeter vos bijoux en or, en argent, ou autres métaux précieux à la poubelle ? Sûrement pas intentionnellement. Vous vous débarrassez pourtant de vos vieux téléphones mobiles, sans pour autant réaliser qu’ils renferment une foule de métaux précieux, et vous êtes nombreux à le faire ; les américains jettent leur téléphone en moyenne tous les deux ans, seulement un appareil sur dix étant par la suite démonté et recyclé.

Bien que la valeur des métaux contenus dans un téléphone soit faible, la quantité considérable de portables qui finissent dans les décharges ou les incinérateurs – près de 135 millions rien qu’aux États-Unis, selon l’Agence de protection de l’environnement – représente chaque année des centaines de millions de dollars de pertes. Dans la mesure où une fouille des déchets en quête de téléphones portables serait coûteuse et inefficace, il est nécessaire que les consommateurs soient plus fortement incités à recycler leurs vieux appareils. Un système de caution obligatoire sur les mobiles pourrait constituer une solution en ce sens.

En dépit du fait que les agences de collecte propose du liquide en échange de vieux téléphones portables, peu de gens ont connaissance de leur existence. Pour ceux qui connaissent ce filon, la promesse d’une poignée de dollars ne suffit pas à les décider à consacrer le temps et les efforts nécessaires pour se renseigner sur un lieu de collecte et s’y rendre. En effet, le pécule perçu ne sera probablement pas à la hauteur du prix de l’essence consommée au cours du trajet.

To continue reading, please log in or enter your email address.

Registration is quick and easy and requires only your email address. If you already have an account with us, please log in. Or subscribe now for unlimited access.

required

Log in

http://prosyn.org/I4yluyw/fr;