A Pakistani female student writes a sentence on a black board A. MAJEED/AFP/Getty Images

Investir pour l’éducation dans le Commonwealth

DAR ES SALAAM/LAGOS – Comptant 53 pays membres et 2,4 milliards d’habitants, le Commonwealth est une puissante force de changement positif. Depuis près de 70 ans, les États qui le composent figurent parmi les leaders mondiaux du commerce, de l’autonomisation des femmes, de la préservation des ressources naturelles, et de nombreux autres efforts.

Mais à l’heure où le Commonwealth œuvre face aux nouveaux défis du développement humain, son leadership échoue à placer suffisamment l’accent sur l’un des facteurs les plus importants de tous : l’éducation. Sans un engagement renouvelé autour de ce pilier de la prospérité, les avancées dans d’autres domaines seront hors d’atteinte.

Aujourd’hui, dans les États du Commonwealth, près de 140 millions d’enfants ne sont pas scolarisés. D’après un récent rapport de l’UNESCO, c’est dans les plus pauvres de ces pays que la situation est la plus mauvaise. Au Pakistan, par exemple, quelque 20 millions d’enfants ne suivent aucune scolarité formelle, tout comme 7 millions d’enfants au Bangladesh, 2,3 millions au Mozambique, 1,8 million au Ghana, et 1,6 million au Cameroun.

To continue reading, please log in or enter your email address.

To access our archive, please log in or register now and read two articles from our archive every month for free. For unlimited access to our archive, as well as to the unrivaled analysis of PS On Point, subscribe now.

required

By proceeding, you agree to our Terms of Service and Privacy Policy, which describes the personal data we collect and how we use it.

Log in

http://prosyn.org/n1lfISH/fr;

Handpicked to read next

Cookies and Privacy

We use cookies to improve your experience on our website. To find out more, read our updated cookie policy and privacy policy.