Skip to main content

Cookies and Privacy

We use cookies to improve your experience on our website. To find out more, read our updated Cookie policy, Privacy policy and Terms & Conditions

chinese investor investment map MARK RALSTON/AFP/Getty Images

Le choc chinois à venir

CAMBRIDGE – En septembre 2018, nous avions fait valoir que les politiques économiques et étrangères de la Chine défiaient les « lois » de l’économie et de la géopolitique, et avions averti que la situation ne pourrait pas durer. Depuis lors, notre évaluation a été confirmée et nos préoccupations se sont aggravées.

Jusque récemment, la Chine avait réussi à poursuivre un chemin de développement unique, grâce au contrôle de grande envergure exercé par le gouvernement sur l'économie (et la société en général). Mais ces jours sont finis. Les dettes internes du pays atteignent des montants insoutenables ; les niveaux d'investissements nationaux ont dépassé le point des rendements décroissants et sont en passe d’entrer en territoire négatif.

De plus, la stratégie chinoise consistant à favoriser les exportations, promouvoir des « champions nationaux » industriels et exproprier la technologie étrangère a franchi le seuil de ce que l'Occident, en particulier les États-Unis, est prêt à tolérer. La Belt and Road Initiative du président chinois Xi Jinping montre tous les signes de d'une exagération impériale. Non seulement les prêts de la BRI dépassent largement la capacité d'emprunt des gouvernements participants, mais ses conditions de prêt sont devenues de plus en plus onéreuses – en réalité, usuraires – comme Ricardo Hausmann de l'Université de Harvard l’a récemment observé.

We hope you're enjoying Project Syndicate.

To continue reading, subscribe now.

Subscribe

Get unlimited access to PS premium content, including in-depth commentaries, book reviews, exclusive interviews, On Point, the Big Picture, the PS Archive, and our annual year-ahead magazine.

https://prosyn.org/O7rlbiZfr;

Edit Newsletter Preferences