Pour défendre l'Europe

Le fossé entre les besoins de sécurité de l'Europe et ses capacités militaires ne fait que se creuser, et la plupart des dirigeants européens n'osent pas prendre les mesures nécessaires pour le combler. Les forces conçues pour défendre le cœur de l'Europe d'une attaque soviétique ne conviennent plus au type d'opérations caractéristiques de l'environnement post-guerre froide actuel.

Aujourd'hui, l'Europe a besoin d'accroître ses capacités à combattre le terrorisme et la prolifération d'armes de destruction massive, à composer avec des nations déchues ou en déclin, à affronter des conflits régionaux et à réagir à des crises humanitaires. Pourtant, les dépenses militaires en Europe stagnent, quand elles ne diminuent pas.

Le problème n'est pas qu'une question de budget. La nature fragmentée de l'acquisition de matériel militaire européen, les règles extrêmement complexes du commerce militaire européen et les capacités industrielles façonnées par l'héritage de la guerre froide sapent la capacité de l'Europe à répondre à ses besoins militaires.

To continue reading, please log in or enter your email address.

To access our archive, please log in or register now and read two articles from our archive every month for free. For unlimited access to our archive, as well as to the unrivaled analysis of PS On Point, subscribe now.

required

By proceeding, you agree to our Terms of Service and Privacy Policy, which describes the personal data we collect and how we use it.

Log in

http://prosyn.org/50qTi6b/fr;

Cookies and Privacy

We use cookies to improve your experience on our website. To find out more, read our updated cookie policy and privacy policy.