thunberg1_EMMANUEL DUNANDAFP via Getty Images_climateprotestkids Emmanuel Dunand/AFP via Getty Images

Pourquoi nous sommes à nouveau en grève

MADRID – Depuis plus d’un an, des enfants et des jeunes dans le monde entier font la grève pour le climat. Nous avons lancé un mouvement auquel personne ne s’attendait. Des millions de gens lui ont prêté leur voix – et leur corps. Nous n’avons pas fait cela parce que c’était notre rêve, mais parce que nous ne voyions personne agir pour notre avenir. Et malgré le soutien affiché de nombreux adultes – y compris de certains des dirigeants les plus puissants de la planète –, nous ne voyons toujours personne.

Faire la grève ne nous fait pas plaisir ; nous n’avons pas le choix. Nous avons assisté à une série de conférences qui se sont déroulées sur le climat aux Nations Unies. D’innombrables négociations ont débouché sur des accords, très médiatisés, mais vides, en fin de compte, car les gouvernements qui les ont signés sont ceux qui autorisent les compagnies d’hydrocarbures à forer pour extraire toujours plus de pétrole et de gaz, et brûler notre avenir à leur profit.

Les compagnies qui commercialisent les énergies fossiles connaissent depuis des années la réalité du changement climatique. Mais les responsables politiques et les profiteurs continuent d’exploiter les ressources de notre planète et de détruire ses écosystèmes dans leur quête de profits rapides qui menace notre existence même.

We hope you're enjoying Project Syndicate.

To continue reading, subscribe now.

Subscribe

Get unlimited access to PS premium content, including in-depth commentaries, book reviews, exclusive interviews, On Point, the Big Picture, the PS Archive, and our annual year-ahead magazine.

https://prosyn.org/etO1lOgfr;