0

Les frimeurs du changement climatique

COPENHAGUE – L’une des scènes les plus étranges dans la controverse concernant le changement climatique a sans doute été le spectacle de James Hansen, le climatologue de la NASA, et de Daryl Hannah, l’actrice hollywoodienne, défilant main dans la main devant l’usine thermique à charbon du Capitole, à Washington, DC.

Avant cette manifestation, qualifiée par certains de plus importante action directe mondiale de protestation contre le changement climatique, James Hansen avait indiqué qu’il prendrait le risque d’être arrêté. Mais la pire tempête de neige depuis trois ans a découragé des manifestants, empêché la venue d’invités de marque et entravé l’utilisation d’un panneau solaire pour éclairer un tableau d’affichage de protestations. La police aurait dit aux protestataires qu’elle n’avait pas l’intention d’arrêter quiconque ne souhaitait pas être arrêté et finalement personne ne l’a été.

Cela n’a pas empêché les manifestants de proclamer le succès de l’événement. Le site Web de l’action sur le changement climatique au Capitole affiche le titre�: «�Victoire�: c’est ainsi qu’on stoppe le réchauffement climatique�!�». Et en effet, la présidente de la Chambre des représentants Nancy Pelosi et le chef de la majorité démocrate du Sénat Harry Reid ont invité (quelques jours avant la manifestation) l'architecte du Capitole à modifier l’alimentation de l’usine thermique du Capitole. Mais si empêcher le réchauffement climatique était si simple, je serais – et tous les gens que je connais – en train de peindre des banderoles pour la prochaine manifestation.

James Hansen a qualifié les usines thermiques à charbon «�d’usines de la mort�» et sa conviction concernant la nocivité du charbon est largement partagée, bien qu’elle soit erronée. Si nous cessions demain d’utiliser du charbon, nous découvririons qu’il est en fait une ressource vitale. Le charbon permet de produire près de la moitié de l’électricité mondiale, dont la moitié de l’énergie consommée aux Etats-Unis. Il fait fonctionner des hôpitaux et des infrastructures de base, fournit de la chaleur et de la lumière en hiver et de la climatisation en été. En Inde et en Chine, où le charbon représente près de 80 pour cent de la production d’électricité, il a permis à des centaines de millions de personnes de sortir de la pauvreté.