Homeless child rain Dhaka NurPhoto

La prochaine vague de migrants

MANILLE – Imaginez que vous êtes agriculteur. Vos récoltes se dessèchent à mesure que les modèles météorologiques se dégradent, l'eau de votre puits, trop salée, n'est plus potable et le riz est trop cher pour l'acheter sur le marché. Alors vous déménagez à la recherche d'une vie meilleure.

Des millions de personnes dans des communautés vulnérables à travers le monde n'ont pas imaginé un tel scénario. Elles le vivent en ce moment, à cause des ravages provoqués par un climat de plus en plus imprévisible. Et leur nombre risque d'augmenter à mesure que s'intensifient les effets du changement climatique.

Mais le monde est encore moins préparé à ces futurs migrants du changement climatique que l'Europe l'est à l'actuelle vague de personnes qui fuient le Moyen-Orient et l'Afrique du Nord. La plupart des migrants climatiques seront déplacés à l'intérieur de leurs propres frontières, mais d'autres n'auront pas d'autre choix que de chercher refuge à l'étranger. Si le niveau de la mer monte de plus d'un mètre, l'ensemble de la population de l'atoll du Pacifique et des pays du récif corallien risquent de devoir déménager.

To continue reading, please log in or enter your email address.

Registration is quick and easy and requires only your email address. If you already have an account with us, please log in. Or subscribe now for unlimited access.

required

Log in

http://prosyn.org/MDyWmBd/fr;