An employee walking at the Rumaila natural gas powerstation Haidar Mohammed Ali/Getty Images

Le mythe d’une sortie des hydrocarbures

BRUXELLES – La manière dont le monde utilise l’énergie est un sujet brûlant pour une planète qui se réchauffe. Les craintes liées à la pollution et aux contraintes de ressources entraînent une course aux stratégies d’efficience énergétique. De l’Union européenne jusqu’en Chine, les économies promettent de réduire leur intensité énergétique grâce aux innovations technologiques et changements législatifs.

En dépit de ces promesses, une augmentation de la demande des consommateurs en énergie est prévue par l’Agence internationale de l’énergie, au moins jusqu’en 2040. Les besoins énergétiques étant croissants à travers le monde, comment les dirigeants politiques peuvent-ils garantir l’approvisionnement ?

Disons tout de suite les choses clairement, le monde n’a rien à craindre sur la question des réserves. Après 40 ans d’inquiétudes autour d’une pénurie d’énergie, nous sommes entrés dans une ère d’abondance. Ce qu’il faut craindre, ce sont les faux discours, plutôt qu’une insuffisance des ressources.

To continue reading, please log in or enter your email address.

To read this article from our archive, please log in or register now. After entering your email, you'll have access to two free articles every month. For unlimited access to Project Syndicate, subscribe now.

required

By proceeding, you agree to our Terms of Service and Privacy Policy, which describes the personal data we collect and how we use it.

Log in

http://prosyn.org/HjsdRlg/fr;

Handpicked to read next

Cookies and Privacy

We use cookies to improve your experience on our website. To find out more, read our updated cookie policy and privacy policy.