solheim5_STEFANIE GLINSKI_AFP_Getty Images STEFANIE GLINSKI/AFP/Getty Images

Sécuriser les migrations sur le réseau climatique

NEW YORK – L'humanité ne tient pas en place. Nous vivons dans une ère sans précédent quant à la mobilité des idées, l'argent, et, de plus en plus, des personnes.

La taille énorme de la population humaine, combinée avec la façon dont nous consommons les ressources, laisse une empreinte profonde sur notre monde. Tandis que notre modèle « prendre-fabriquer-jeter » a créé des richesses pour des centaines de millions de personnes dans de nombreux pays, et a réduit la pauvreté mondiale de manière significative, il a également produit un trop grand nombre de laissés pour compte. Fondamentalement, il expose de futures générations à d'immenses risques sociaux, économiques et environnementaux. Peut-être que le risque le plus important découle du fait que nous remplissons notre atmosphère de gaz à effet de serre à un taux plus élevé qu'à tout moment au cours des derniers 66 millions d'années.

Un milliard de personnes vivantes sont actuellement des migrants, qui se sont déplacés à l'intérieur ou au-delà de leurs frontières nationales. Ils ont migré pour une variété de raisons complexes, notamment la pression de population, un manque d'opportunités économiques, la dégradation de l'environnement et les nouvelles formes de voyage. Combinés, ces facteurs contribuent au déplacement humain et aux migrations peu sûres, à une échelle sans précédent. Ces deux niveaux ne vont faire qu'augmenter, suite aux effets du changement climatique qui détruisent graduellement les moyens de subsistance de millions de personnes.

We hope you're enjoying Project Syndicate.

To continue reading, subscribe now.

Subscribe

Get unlimited access to PS premium content, including in-depth commentaries, book reviews, exclusive interviews, On Point, the Big Picture, the PS Archive, and our annual year-ahead magazine.

http://prosyn.org/dyYJgcI/fr;
  1. haass102_ATTAKENAREAFPGettyImages_iranianleaderimagebehindmissiles Atta Kenare/AFP/Getty Images

    Taking on Tehran

    Richard N. Haass

    Forty years after the revolution that ousted the Shah, Iran’s unique political-religious system and government appears strong enough to withstand US pressure and to ride out the country's current economic difficulties. So how should the US minimize the risks to the region posed by the regime?

Cookies and Privacy

We use cookies to improve your experience on our website. To find out more, read our updated cookie policy and privacy policy.