jma5_LAKRUWAN WANNIARACHCHIAFPGetty Images_sri lanka Lakruwan Wanniarachchi/AFP/Getty Images

L'Initiative Ceinture et Route et la lutte contre le réchauffement climatique

PEKIN – Les discussions sur la lutte contre le réchauffement climatique portent essentiellement sur les pays grands émetteurs de gaz à effet de serre. Mais à se projeter dans l'avenir, les principaux enjeux relatifs au climat résident dans la soixantaine de pays qui participent à l'Initiative Ceinture et route (ICR) de la Chine. 

Lancée par l'empire du Milieu en 2013, l'ICR vise essentiellement à investir massivement dans les infrastructures et dans l'amélioration des connexions entre les pays participants, dont la plupart sont en développement et ne disposent que d'un faible revenu. L'Initiative devrait se traduire par une accélération marquée de leur développement et de la croissance de leur PIB, ce qui pourrait être lourd de conséquences pour l'environnement et le climat.

Hormis la Chine, les pays participants comptent pour environ 18% du PIB mondial et 26% des émissions de CO2 de la planète. Dans les 20 ans à venir, le taux de croissance de leur PIB devrait être le double de celui de l'OCDE et les investissements qui y seront faits devraient représenter plus de 50% des investissements mondiaux. Dans le pire des cas, en 2050 ils seront à l'origine de plus de la moitié des émissions de CO2 de la planète.

We hope you're enjoying Project Syndicate.

To continue reading, subscribe now.

Subscribe

or

Register for FREE to access two premium articles per month.

Register

https://prosyn.org/CWuG91Rfr