Rendre des forces à l’économie mondiale

WASHINGTON, DC – L'économie mondiale en 2013 est restée suspendue entre espoir et incertitude. Bien que la reprise se soit accélérée, en particulier dans certaines économies avancées, l'économie mondiale ne tourne pas encore à plein régime – et restera probablement à bas régime l'an prochain.

Les dernières prévisions du Fonds monétaire international situent la croissance du PIB mondial à 3,6% pour 2014, ce qui est raisonnable mais reste en dessous de la croissance potentielle qui s’établit autour de 4%. En d'autres termes, le monde pourrait encore générer beaucoup plus d'emplois sans alimenter de pressions inflationnistes.

Cela signifie que les membres du FMI – qu’il s’agisse d’économies avancées, émergentes ou en développement – ont encore du travail sur la planche. Une reprise forte et durable capable d’améliorer la situation de tous les pays et tous les peuples exige que les décideurs aillent de l'avant sur tous les fronts – budgétaire, structurel et financier. En même temps, la communauté internationale doit relancer ses efforts pour renforcer la coopération par l'intermédiaire du G-20, du FMI et d'autres acteurs. En effet, ce n’est que par une telle collaboration que nous pourrons surmonter l'impact persistant de la crise mondiale.

To continue reading, please log in or enter your email address.

To read this article from our archive, please log in or register now. After entering your email, you'll have access to two free articles every month. For unlimited access to Project Syndicate, subscribe now.

required

By proceeding, you agree to our Terms of Service and Privacy Policy, which describes the personal data we collect and how we use it.

Log in

http://prosyn.org/vZ3oFWc/fr;

Cookies and Privacy

We use cookies to improve your experience on our website. To find out more, read our updated cookie policy and privacy policy.