xi jinping taiwan speech SAM YEH/AFP/Getty Images

La politique périlleuse de la China envers Taiwan

WASHINGTON, DC – La lutte géopolitique qui se déroule entre la Chine et les États-Unis a été décrite par beaucoup comme une nouvelle guerre froide. Si cette dernière devait se réchauffer, le détonateur pourrait être Taiwan, en grande partie à cause de la politique chinoise envers l'île.

Le gouvernement chinois a suspendu les contacts diplomatiques avec Taiwan en juin 2016, parce que le Parti progressiste démocratique (DPP) indépendantiste, qui venait tout juste de revenir au pouvoir, avait refusé de reconnaître le soi-disant Consensus de 1992, la base politique du principe d'une seule Chine. Depuis lors, toutefois, le président taïwanais Tsai Ing-wen a poursuivi une politique modérée, décevant les partisans de la ligne dure du DPP.

Ce n'est pas assez pour la Chine, qui a continué à augmenter la pression sur Taiwan. Par exemple, elle a convaincu cinq autres pays à rompre les liens diplomatiques à sa suite, ce qui réduit le nombre de pays qui entretiennent des relations officielles avec l'île à seulement 17. La Chine a également pris des mesures pour étouffer le tourisme au départ du continent: alors que presque 4,2 millions de touristes chinois continentaux ont visité Taiwan en 2015, lorsque le gouvernement pro-Pékin du Kuomintang était au pouvoir, le total est tombé à seulement 2,73 millions en 2017.

We hope you're enjoying Project Syndicate.

To continue reading and receive unfettered access to all content, subscribe now.

Subscribe

or

Unlock additional commentaries for FREE by registering.

Register

https://prosyn.org/zLh5CQWfr