Skip to main content

Japan China South Korea Foreign Ministers northeast asia Yao Qilin/ZumaPress

Les pays d'Asie de l'Est doivent coopérer

DENVER – Pour la première fois depuis trois ans, les ministres des Affaires étrangères de la Chine, de la Corée du Sud et du Japon se sont rencontrés. Ils se sont réunis à Séoul la semaine dernière pour discuter d'une possible coopération sur un éventail de domaines allant du contre-terrorisme à la pollution de l'air. Mais au-delà de leur accord pour se rencontrer à nouveau "le plus tôt possible", la principale question qui se pose à eux reste sans réponse : parviendront-ils à résoudre ou à tout le moins à faire abstraction de leurs conflits territoriaux et de leurs antagonismes historiques, de manière à progresser sur la voie de leurs intérêts communs ?

C'est sûrement ce que souhaite la Chine, au moins en ce qui concerne sa Banque asiatique d'investissement pour les infrastructures (BAII), dont l'objectif à peine voilé est de stimuler le secteur de la construction en Chine. Tout en acceptant poliment d'étudier l'invitation chinoise à se joindre à cette Banque, le Japon et la Corée du Sud étaient réticents à la rejoindre, car les deux pays savent qu'il s'agit d'une initiative qui tend à affaiblir la Banque asiatique de développement et même la Banque mondiale. La Corée du Sud vient cependant d'annoncer son accord.

La BAII est envisagée comme une banque de développement à l'ancienne qui lance des projets d'infrastructure avec un minimum de bureaucratie, sans examiner leurs conséquences sociales et environnementales. Mais si elle parvient à ses objectifs ambitieux, dont la création d'une nouvelle Route de la soie vers l'Europe, la Chine devra surmonter les réticences de ses voisins et affronter l'impatience croissante de la population chinoise qui espère en un avenir grandiose.

We hope you're enjoying Project Syndicate.

To continue reading, subscribe now.

Subscribe

Get unlimited access to PS premium content, including in-depth commentaries, book reviews, exclusive interviews, On Point, the Big Picture, the PS Archive, and our annual year-ahead magazine.

https://prosyn.org/5MelKcO/fr;
  1. haass105_Gustavo BassoNurPhoto via Getty Images_amazon Gustavo Basso/NurPhoto via Getty Images

    The Amazon and You

    Richard N. Haass

    Sovereignty entails obligations as well as rights, and where compliance cannot be induced, pressure must be applied. And though positive incentives to encourage and enable compliance would be preferable, Brazil's government is showing that there must be sticks where carrots are not enough.

    1
  2. GettyImages-1151170958 ADRIAN DENNIS/AFP/Getty Images

    The Meritocracy Muddle

    Eric Posner

    Although populism in Western democracies is nothing new, resentment toward elites and experts has certainly been on the rise. Does this trend reflect a breakdown in the system, or a system that is actually working too well?

    7

Cookies and Privacy

We use cookies to improve your experience on our website. To find out more, read our updated Cookie policy, Privacy policy and Terms & Conditions