0

La Révolution virtuelle chinoise

Après huit années de croissance explosive, la Chine compte aujourd'hui autant d'utilisateurs de l'Internet qu'elle compte d'adhérents au Parti communiste chinois fort de ses 70 millions de membres. L'« élite de l'information » chinoise, la population qui surfe le net est généralement urbaine, éduquée et de profession libérale, est en passe de devenir une force de taille égale à celle de la base politique du pouvoir en place. Quelle est la signification de ce nouveau centre de pouvoir pour la société chinoise ?

Depuis le milieu des années 1990, le gouvernement chinois a développé la croissance rapide de l'Internet au bénéfice de son économie, tout en développant un système politique et technologique sophistiqué pour contrôler l'information mise en ligne. Le gouvernement emploie tout un lot de nouvelles réglementations légales, une force de police de l'Internet mystérieuse et un système de filtrage de l'information national et puissant, basé sur le matériel.

Le contrôle est également basé sur les caractéristiques démographiques des utilisateurs de l'Internet, qui appartiennent en grande majorité à l'élite économique et sont plus enclins à intégrer l'Internet à leur nouveau style de vie de consommateurs plutôt que de l'utiliser comme un outil de la révolution politique ou sociale.

Reste qu'il est surprenant que les mécanismes de contrôle du gouvernement se soient révélés si efficaces. Cependant, cela apporte un vent de changements sociaux profonds enracinés dans une sensibilisation légale croissante au sein de la société, renforcée et amplifiée non seulement par la croissance économique mais aussi par la propagation de l'Internet.