0

La feuille de route de la Chine

La Chine est sur le point d'adopter son 11e plan quinquennal, dressant le décor pour prolonger ce qui est sans doute la transformation économique la plus remarquable de l'histoire, tout en améliorant le bien-être de presque un quart de la population mondiale. Jamais auparavant le monde n'avait connu une croissance aussi durable ; jamais auparavant n'y avait-il eu une telle réduction de la pauvreté.

L'explication du succès à long terme de la Chine tient partiellement dans son association unique de pragmatisme et de vision de l'avenir. Alors qu'une grande partie du reste du monde en développement, suivant le Consensus de Washington, est lancée dans une quête d'augmentation de PIB digne de Don Quichotte, la Chine a une fois de plus établi clairement qu'elle cherchait des augmentations durables et plus équitables des niveaux de vie réels.

La Chine se rend compte qu'elle est entrée dans une phase de croissance économique imposant d'énormes exigences à l'environnement qui ne pourront durer. À moins de changer de trajectoire, les niveaux de vie finiront par être compromis. C'est pour cette raison que le nouveau plan quinquennal met vraiment l'accent sur l'environnement.

De nombreuses régions de Chine parmi les plus arriérées ont connu une croissance si rapide qu'on crierait à la merveille si d'autres parties du pays ne connaissaient une croissance plus rapide encore. Alors que ce phénomène a réduit la pauvreté, les inégalités ont augmenté, avec des disparités grandissantes entre zones rurales et urbaines, et entre régions des côtes et l'intérieur.